Investissement au Maroc

investissement au Maroc

De nombreuses mesures ont été mises en place pour stimuler l'investissement :

  • D'importantes incitations pour promouvoir l'investissement
  • Diminution de la pression fiscale aussi bien lors de la création d'une entreprise, que lors de l'exploitation
  • Exonération totale de l'impôt sur les sociétés les 5 premières années d'activité et abattement de 50% sur le chiffre d'affaires à l'export pour les 5 années suivantes
  • Garantie de transfert des bénéfices et du produit de cession ou de liquidation de l'investissement pour les investisseurs étrangers...
  • Plus de 12 milliards de dollars d'investissements étrangers durant la dernière décennie.

Mise en place d'un nouveau découpage de la carte des organismes en charge des investissements.
Basé sur une vision régionale, ce dernier se divise en trois grands centres d'action et permet une meilleure gestion :

  • Centres Régionaux d'investissement
  • Commission nationale de l'investissement
  • Direction des Investissements

L'action conjointe de ces trois organisme permet, en effet de :

  • Faciliter la concrétisation des projets d'investissement dans les meilleures conditions.
  • Accompagner par l'information, le conseil, le réseau et le traitement administratif du dossier d'investissement
  • Conseiller les investisseurs dans leurs démarches et de réduire les délais d'opération en concentrant les formalités en une seule adresse.

Principales réformes économiques pour développer l'investissement

  • Réformes fiscales : Réduction du taux d'imposition et simplification de la procédure de paiement des taxes...
  • Réformes bancaires et financières : Privatisation du secteur bancaire, libéralisation des taux d'intérêts...
  • Réformes législatives : Promulgation du nouveau Code de Travail; mise en place de la loi sur la propriété intellectuelle; création des tribunaux de commerce...